Port du piercing et emploi

L’emploi est la clé de la réussite. Qui peut concevoir une vie sans un emploi et donc, sans argent ? Cependant, avant d’obtenir le sésame, il faut passer un entretien d’embauche. Voyons quel est la place du piercing dans cette démarche.

Deux cas de figure se distinguent

Dans un premier cas, vous postulez pour un travail qui ne nécessite pas de contact avec une quelconque clientèle. Cela peut être employé de bureau ou assistant téléphonique par exemple. Dans ce cas là, il n’y a a priori pas de problème pour porter un piercing. C’est alors au bon vouloir du patron.

Dans un second cas, vous postulez à une offre qui nécessite le contact avec le client. Vous êtes alors soumis aux notes de service et autres contrats qui peuvent vous obliger à être rasé, à porter tel type de vêtement et… à ne pas porter de piercing.

Du point de vue du patron

Du point de vu de la personne qui va vous embaucher (pas nécessairement le patron), vous devez vous présenter selon ses critères. Encore une fois, tout dépend du poste auquel vous allez postuler. Mais dans le cas général, le patron n’a pas le droit de vous obliger à retirer vos piercing. Par contre, il n’est pas non plus obligé de vous embaucher.

Vous vous imaginez bien qu’un gérant de restaurant se doit d’avoir un certain standing auprès de sa clientèle. Cela dit, il est possible que des restaurants à thème acceptent les piercings sur le personnel. Ce qui est sûr, c’est que les chaînes de restauration rapide n’acceptent pas.

En bref, tout dépend du poste auquel vous souhaitez postuler et de la boite chez qui vous voulez aller. Légalement, l’entreprise n’a pas le droit de vous obliger à retirer vos bijoux à moins qu’il y ait une note interne le spécifiant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *