Piercing pour les mineurs

Atout pour la séduction, pour affirmer son identité ou son appartenance à un groupe, …. Autant de raisons de choisir un piercing ! Mais pour les mineurs attirés par ce bijou ultra-tendance, que dit la loi en France et quels critères prendre en compte ?

Piercing : une pratique régulée par la loi

Selon l’article 1124 du Code civil, dans la mesure définie par la loi, les mineurs non émancipés ne sont pas autorisés à cette pratique. Et suivant les notes sur le site du Service public pour faire connaitre les droits aux particuliers, le piercing reste interdit chez un mineur sans le consentement écrit d’une personne chargée de l’autorité parentale.

Qui peut réaliser un piercing ?

Que ce soit pour un mineur ou toutes autres personnes en âge pour cette pratique, la loi exige que ce soit un professionnel en la matière qui réalise le piercing. Et pour l’hygiène, il est indispensable que cette personne dispose de tout le matériel nécessaire pour la réalisation et porte notamment des gants stériles. La pièce dédiée à la réalisation de l’opération doit être également désinfectée avant chaque opération.

Quel type de piercing choisir ?

Comme celui pour la langue, le piercing de lèvre reste parmi les plus appréciés après le piercing pour l’oreille. A noter d’ailleurs que toutes les parties du corps peuvent être percées mais le choix dépend des envies de chacun. Il est donc intéressant de se renseigner autour de soi avant de choisir la partie de son corps que l’on souhaite faire percer. Quoi qu’il en soit, il est intéressant de préciser que désormais internet est la référence quand il s’agit de trouver une boutique spécialisée dans la vente piercing pas cher comme le fait Piercing Bijoux Pro. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges !