Les origines du piercing nombril

Outre le piercing nombril pratiqué à l’époque des pharaons, où les familles royales se perçaient le nombril en signe d’appartenance à une caste « supérieure », ce type de piercing est relativement récent.

L’occident aura relativement fait preuve d’une résistance singulière à l’idée de modification corporelle, à l’exception notable du corset, aux 18 ème et 19 ème siècles, et de quelques milieux réservés, adeptes du sadomasochisme. Ces derniers sont les pionniers dans le domaine du perçage, dont le piercing au nombril. La mode fétichiste témoigne en premier lieu du rôle joué par les mouvements féministes, dès les années soixante, qui dénoncent l’image de la femme-objet véhiculée par la couture et les médias. Certaines photos de mode des années soixante-dix commencent à évoquer alors la « femme dominatrice », la « maîtresse », tendance majeure des années quatre-vingt, reflétant ces luttes de pouvoir, une image de la colère des femmes.

Le piercing est repris par divers groupes, dans les années soixante-dix, les premiers punks s’inspirent de l’attirail SM, dont le piercing qui suggère la sauvagerie. Ils pratiquent eux mêmes leurs décorations corporelles: piercing, tatouage et maquillage et fabriquent eux même leurs tenues. Les punks arborent le trash de la société de consommation pour signifier le refus de ses valeurs. Ils détournent ironiquement les symboles sulfureux du sadomasochisme, mais aussi ces autres emblèmes de la bourgeoisie et de la monarchie que sont les pantalons de tartan et les vestes de costumes classiques, voire le drapeau britannique. Les hippies, aux antipodes des punks, adoptent également la pratique du piercing.

Dans les années quatre-vingt-dix, Jean-Paul Gauthier fût le premier à démocratiser la pratique du piercing avec un de ses défilés de mode hautement médiatisé, montrant au grand public des mannequins portant des piercings. Le piercing nombril est alors devenu populaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *