Un corps, de nombreuses possibilités de piercing

 Quelques piercings insolites.

Nous allons parler aujourd’hui de quatre types de piercings bien différents, mais qui commencent subrepticement à se développer : Le Piercing au poignet, sur la hanche, dans la nuque et enfin le piercing sur le téton

piercing-insolite

.

 Le Piercing au poignet

Le piercing au poignet est relativement rare car il souffre d’un problème majeur : Le taux de rejet est important, tout simplement parce que l’emplacement choisi est un endroit extrêmement vivant et mobile.En plus du risque de blessure, le temps de cicatrisation peut être très long

 

Le piercing sur la hanche

Tout comme le piercing aux poignets, le piercing sur la hanche souffre d’un fort taux de rejet, du fait des frottements incessants des vêtements sur le corps. Il est à noter que plus la longueur entre l’entrée et la sortie du piercing est importante, et moins le risque de rejet est important.

 

Le piercing à la nuque

Comme tout piercing de surface, il faut savoir que les rejets sont fréquents.
On oublie donc les écharpes, les foulards, les cols en laine, les cheveux longs etc.

Le Piercing téton

On imagine souvent à tort que c’est un piercing très douloureux. La plupart des témoignages montrent qu’il n’en est rien, et que l’usage d’une pommade anesthésiante rempli son office.
En ce qui concerne la cicatrisation complète, il faut compter de trois à 4 mois selon les cas de figure.
En ce qui concerne les soins : Nettoyage crème bactéomycine et au savon liquide antiseptique.

L’avantage de ce piercing est son coté très sexy.

 

Enregistrer